Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les infractions au code pénal sont en baisse dans le canton de Neuchâtel.

En 2014, les infractions au code pénal dans le canton de Neuchâtel ont baissé de 10%. Le taux d'élucidation est en hausse. Il est passé de 37% à 41%.

23 mars 2015, 10:30
Le commandant de la Police neuchateloise Pascal Luthi estime qu'il y a eu violation du secret de fonction.

La Police neuchâteloise a dévoilé lundi matin ses statistiques 2014. Il en ressort une baisse des infractions au code pénale de 10%, ainsi qu'une hausse du taux d'élucidation des affaires de 37 à 41% (le taux national se situant à 31%).

Le pic de la criminalité ces dernières années remonte à 2012, avec 16'624 infractions signalées. En 2014, ce chiffre s'est élevé à 14'462.

 

Le 75% des criminels arrêtés dans le canton sont des hommes. Le nombre de prévenus féminin est cependant en hausse.  

Hausse des infractions sexuelles


Les atteintes à l'intégrité sexuelle ont par contre augmenté de 7% à 193. Les actes contre des enfants connaissent une hausse particulièrement forte, de 17% à 68 cas.
Quant au nombre d'infractions contre le patrimoine, il a chuté de 11% pour revenir sous la barre des 10'000. Tous les types de vols ont reculé, à l'exception des vols de véhicules. Enfin, les infractions à la loi sur les stupéfiants sont stables.

Retrouvez l'ensemble des documents présentés par la police neuchâteloise  avec le lien ci-dessous.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias