Les hauts et les bas des vins neuchâtelois

Jusqu’au 3 novembre, la rédaction d’«ArcInfo» vous emmène à la (re)découverte des vins neuchâtelois. Présentation par Eric Lecluyse, rédacteur en chef.
15 oct. 2021, 16:00
/ Màj. le 15 oct. 2021 à 16:46
Dans les vignes de Christian Rossel, à Corneaux.

Oui, la qualité des vins neuchâtelois a beaucoup progressé. Notre vignoble compte même quelques champions réputés bien au-delà de notre région.

De quoi se réjouir et lever nos verres, même si, cette année encore, les vendanges s’annoncent faibles.

Pour bien préparer l’avenir, toutefois, les défis ne manquent pas, qu’ils soient climatiques, écologiques ou commerciaux.

Jusqu’au 3 novembre, à travers le dossier de la rédaction «A la (re)découverte des vins neuchâtelois», nous vous emmenons dans les vignes et dans les caves pour mieux comprendre ce milieu.

Pour commencer, nous vous faisons vivre les vendanges à Cornaux et à Hauterive avec Christian Rossel. Notre journaliste Loïc Marchand raconte sa journée aux côtés des patrons du domaine et des vendangeurs.

Nous poursuivrons avec une présentation générale du vignoble neuchâtelois: il compte une soixantaine de vignerons-encaveurs, dont quelques grands domaines.

Nous irons ensuite à la rencontre de vigneronnes et de vignerons. Ces passionnés nous raconteront leur vie, leurs envies et leurs craintes en lien avec leur métier.

Enfin, nous évoquerons les forces et faiblesses de notre vignoble et ce qu’il faudrait pour qu’il rayonne davantage face à d’autres cantons viticoles.

Ce sera d’ailleurs le sujet du débat que nous proposerons le 3 novembre prochain au château de Boudry, intitulé «Avenir des vins neuchâtelois: comment exister au-delà du marché local?».

Nous aurons l’occasion de détailler prochainement le programme de ce rendez-vous, auquel vous pourrez assister.

Ce sera un plaisir de vous retrouver «en vrai» pour parler d’un tel sujet. Santé!


par Eric Lecluyse