Les gens du voyage suisses disposeront d'une aire dès 2017 dans le canton de Neuchâtel

Dans le cadre de sa réponse à une interpellation sur les gens du voyage, le conseiller d'Etat Laurent Favre a révélé que le canton de Neuchâtel mettra à disposition une aire pour les Yéniches dès 2017. Six communes ont été approchées et trois sont prêtes à entrer en matière.

28 sept. 2016, 14:06
Gens du voyage à Pré-Raguel.

La Constitution suisse fait obligation aux cantons de mettre une aire à disposition des gens du voyage suisses, les Yéniches. "Ce sera fait dès 2017, d’abord à titre provisoire puis sans doute définitif" a indiqué mercredi le conseiller d'Etat Laurent Favre devant le Grand Conseil.

Six sites potentiels ont été présélectionnés et trois communes entrent en matière, a-t-il précisé.

Le règlement du problème que posent les gens du voyage étrangers n'est en revanche pas en si bonne voie. Le conseiller d'Etat a tiré un "bilan décevant, voire exaspérant" de ces "deux années pilotes", tout en indiquant que le bilan final serait tiré à la fin de l'année.

Activités commerciales non régulées

Il s'est fait l'écho des efforts menés au parlement fédéral sur un des points qui attise le rejet de ces populations dans l'opinion publique: le fait qu'ils se livrent à des activités commerciales sans un réel encadrement.

L'intervention du parlementaire neuchâtelois Philippe Bauer dans le cadre des travaux des Chambres sur la mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de masse pour durcir la loi fédérale sur le commerce itinérant a été couronnée de succès. L'objet doit encore passer devant le Conseil des Etats.