Les députés neuchâtelois acceptent les comptes 2013 de l'Etat

Les députés au Grand Conseil neuchâtelois ont accepté mardi soir les comptes 2013 de l'Etat, par 94 voix contre 4. Ils ont salué l'effort du Gouvernement d'assainir la caisse de pension.
30 avr. 2014, 06:36
Le Grand Conseil a approuvé les comptes 2013 de l'Etat.

Presque comme une lettre à la Poste. Les comptes 2013 de l’Etat de Neuchâtel ont été acceptés mardi soir sans créer de véritables remous. Et cela malgré le fait qu’ils présentaient «un résultat en apparence catastrophique, le plus mauvais de l’histoire du canton», comme l’a reconnu lui même le Conseiller d’Etat Laurent Kurth, en charge des Finances. 

Plombés par la caisse de pensions

Par 94 voix contre 4 et 2 abstentions, les députés au Grand Conseil ont donc validé un déficit abyssal de 237 millions de francs. En posant très peu de questions. La raison de cette quasi unanimité? L’ensemble des partis a reconnu que les comptes 2013 étaient plombés par un élément exceptionnel, à savoir la recapitalisation incontournable de la caisse de pension des collectivités publiques, Prévoyance.ne. Sans cela, le déficit aurait été supérieur à celui budgété. Notamment grâce à une hausse des recettes fiscales de 74 millions de francs.