11

Les clientes féminines sont l'avenir de l'horlogerie. Zoom sur quelques créations qu'on a aimées à Baselworld

Baselword ferme ses portes ce jeudi. Dernier regard dans les vitrines, où les montres pour femmes sont de plus en plus présentes. Avec des coeurs mécaniques. Petit choix de modèles qu'on se ferait bien offrir...
07 août 2015, 13:34
La nouvelle Oyster Datejust Pearlmaster est dotée d'un nouveau calibre avec un spiral en silicium.

Très en vue sur le stand reptilien de la Halle 1, la nouvelle collection Lucea de Bulgari, avec sa couronne de pierre rose sertie d'un diamant et son bracelet formé d'écailles. Un peu plus loin, dans les vitrines de Longines, une nouvelle ligne également, baptisée Elegant. Leur point commun? Des mouvement automatiques. "Nous sommes l'une des marques horlogères proposant le plus grand nombre de modèles pour femmes", indique Walter von Kaenel, président de Longines. Dont les montres sont équipées aux trois quarts de mouvements automatiques.

Parmi les horlgers, deux visions s'opposent: celle qui affirme que les femmes, aujourd'hui, veulent un vrai coeur qui fait tic-tac, et non un quartz, dans le boîtier de leur montre. Et celle qui, au contraire, pense que seule l'esthétique compte. Mais tous s'accordent sur cette vérité: il ne suffit pas de mettre trois diamants sur un cadran pour qu'une montre d'homme devienne un modèle féminin. Il faut le penser véritablement pour une femme.

Girard-Perregaux le sait bien: sa Cat's Eye avait été l'une des premières montres à complication spécialement créée pour une femme, Sylvie Rumo, aujourd'hui décédée, avait largement contribué à cette prise de conscience. Aujourd'hui, la Cat's Eye réunit à la fois des pierres et des cadrans ultraféminins à un mouvement manufacture.

Et cette année, c'est dans une montre féminine que Rolex a choisi d'inaugurer son premier calibre doté d'un spiral en silicium le Syloxi. Une montre magnifiquement sertie. Qui prouve que les femmes ne comptent pas pour des prunes.

On vous laisse savourer, en images, cette dernière fournée de nouveautés de Baselwolrd 2014. Une sélection 100% réservée aux filles et dont les modèles sont réalisés, dans leur quasi totalité, dans le canton de Neuchâtel.