Réservé aux abonnés

Les cantons doivent réagir

Le Conseil fédéral reconnaît que l'initiative Weber, qui sera soumise au peuple le 11 mars, pose de bonnes questions.
14 janv. 2012, 00:01
data_art_5652069

L'ancienne commune valaisanne de Saint-Luc, fusionnée depuis peu dans la commune d'Anniviers, est la championne toute catégorie des résidences secondaires. A la date du dernier recensement, en l'an 2000, son parc immobilier comprenait 82,8% de logements de ce type.

C'est une situation extrême, mais elle est emblématique d'une disproportion qui caractérise de nombreuses communes valaisannes, grisonnes et tessinoises. C'est au point que la conseillère fédérale Doris Leuthard donne partiellement raison à Franz Weber. "La multiplication des résidences secondaires exerce une pression sur le terri...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois