Réservé aux abonnés

«Le projet d’agglomération est un argument pour le RER»

La Confédération devrait financer, dès 2019, une partie de projets neuchâtelois devisés à 90 millions de francs.
23 déc. 2016, 01:17
Chauffeur de taxi a la place de la Gare de La Chaux-de-Fonds

La Chaux-de-Fonds, le 21.10.2016
Photo : Lucas Vuitel PLACE DE LA GARE LA CHAUX-DE-FONDS

Neuchâtel a remis son cadeau de Noël à Berne. Un pavé. La troisième génération du projet d’agglomération – le «PA», pour les intimes – est sous toit. La Confédération, qui va prendre connaissance du dossier élaboré par le Conseil d’Etat et les communes sous l’égide du Réseau urbain neuchâtelois (RUN), dira ce qu’elle en pense en juin, lors d’une première rencontre.

Le paquet, qui comporte les grands projets routiers et ferroviaires du canton de Neuchâtel, est aussi composé de dizaines d’aménagements très concrets, essentiellement de mobilité, comme la création de P+R, de hangars à vélo, de zone...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois