Réservé aux abonnés

Le président du parti renvoie député et ministre dos à dos

Le député Yvan Botteron recourt contre son éviction du conseil d'administration des Chemins de fer du Jura.

18 août 2012, 00:01
data_art_6306398.jpg

La polémique qui oppose le député libéral-radical neuchâtelois Yvan Botteron au chef du Département de la gestion du territoire (DGT), le libéral-radical Claude Nicati (lire nos éditions de lundi et de mardi et les encadrés ci-dessous) prend un tour politique.

Le président du PLR neuchâtelois, Damien Humbert-Droz a lancé aux protagonistes un appel à peine voilé dans l'organe du parti, "Libertés neuchâteloises". Il replace la polémique dans le cadre du débat sur le RER-Transrun. "Compter dans ses rangs un président de comité pro-RER, le président du comité anti-Transrun, un Conseil d'Etat maj...