Le Grand Conseil veut des cours de premiers secours pour les élèves neuchâtelois

Les élèves neuchâtelois devraient suivre des cours de premiers secours dans leur cursus scolaire obligatoire et postobligatoire. Le Grand Conseil a approuvé un postulat allant dans ce sens.
30 sept. 2020, 12:08
Les gestes qui sauvent devraient être enseignés aux jeunes Neuchâtelois (ici une journée "hôpital des doudous" à La Chaux-de-Fonds).

Les députés neuchâtelois ont approuvé mercredi un postulat socialiste demandant d’introduire des cours de premiers secours dans le cursus scolaire obligatoire et postobligatoire. Ces modules visent à octroyer les bons réflexes, ce qui pourrait contribuer à faire baisser le taux de mortalité lié aux arrêts cardio-respiratoires.

Le Tessin, où la réanimation cardio-respiratoire est enseignée à l’école obligatoire, et Genève, qui a inscrit des cours de premiers secours dans le programme scolaire, ont pu arriver à un taux de survie «exceptionnel» de 40%, a déclaré le député socialiste Hassan Assumani. Le postulat a été accepté par 61 oui, 30 non et 12 abstentions.