Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le futur «nouveau» NUC ne sera pas moins compétitif

Le deuxième titre national du NUC est à peine fêté et célébré que l’avenir est en marche à la Riveraine. Les dirigeants neuchâtelois bâtissent une nouvelle équipe pour continuer de jouer les premiers rôles.

16 avr. 2021, 18:00
Les quatre Américaines du NUC (ici Kyra Holt, Tia Scambray, Lauren Page et Amanda Benson) ne resteront pas toutes à la Riveraine la saison prochaine.

Sans les supporters, les célébrations ont été moins belles pour le NUC, mais pas moins émouvantes. Accueillis jeudi soir à la Riveraine à leur retour de Guin par une poignée de fans du club, les joueuses du NUC et leur staff ont célébré leur deuxième titre national avec une joie non dissimulée.

La présidente Jo Gutknecht a profité de l’occasion pour dire au revoir aux six joueuses qui vont quitter la «famille orange» en leur remettant un présent symbolique (un magnet avec le logo du club et une photo du château de Neuchâtel). Lauren Bertolacci et ses joueuses, Xenia Staffelbach en tête, ont ensuite remercié la présidente à leur façon en la chahutant quelque peu.

Toutes ces joueuse ne nous quittent pas en mauvais termes. Notre club demeure un bon tremplin.
Jo Gutknecht, présidente du NUC

«C’était très émouvant avec ces départs», avoue Jo Gutknecht. «Toutes ces joueuses ne nous...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias