«Le creux de l’oreille», l’air du temps de Pascal Hofer

Découvrez la chronique «Air du temps» de Pascal Hofer.

20 mars 2019, 05:30
AirDutemps-PascalHofer

«Hein? T’as dit quoi?»

J’enlève mes écouteurs. Ce ne sont pas des AirPods, mais ceux de la génération Y, car j’utilise encore un iPod nano pour écouter mes podcasts, si bien que le Bluetooth ne fonctionne pas (c’était mon passage pour faire le malin auprès des non-connectés).

T’as dit quoi. Expression connue par mes proches, hélas à leurs dépens. Car je suis accro aux podcasts en tous genres. Et quand je vaque aux tâches ménagères, j’éprouve le besoin de rentabiliser intellectuellement le moment présent. En écoutant un podcast, donc.

Résultat: il arrive que je ne comprenne pas ce qu’un proche a voulu me dire. Je m’interromps dans ma tâche, j’enlève mes écouteurs, et tout rentre dans l’ordre. Hormis, de cas en cas, l’éventuelle petite irritation dudit proche…

Les podcasts en question portent sur la politique suisse et étrangère, les médias ou l’histoire. S’y ajoutent des émissions qui font sourire, voire rire, à l’image de «Par Jupiter» ou des «Grosses Têtes». C’est cette dernière émission qui m’accompagne durant mon footing hebdomadaire. Ou quand la légèreté de l’esprit met un peu de baume sur la lourdeur du corps.

Et puis des fois, quand le podcast arrive à son terme, la musique prend spontanément le relais. Barry White, par exemple, avec «Love’s Theme», qui vient rappeler ceci: l’intellect, c’est bien, mais la vie n’est rien sans émotions.