Le chômage fait un bond majeur dans le canton de Neuchâtel

08 juin 2009, 10:12

Le canton de Neuchâtel, dont l'économie est fortemet exportatrice, subit de plein fouet les effets de la récession. Son taux de chômage s'est accru de 0,5 point en mai par rapport à avril pour grimper à 5,5%, alors qu'en moyenne suisse il reculait de 0,1  point à 3,4%. Le service de l'emploi relativise cette hausse en raison d'un nouveau mode d'inscription des chômeurs (voir encadré).

Neuchâtel consolide ainsi sa deuxième place derrière Genève  (taux stable à 6,6%) au classement des cantons les plus touchés par le chômage. Le canton est notamment affecté par les difficultés des industries horlogère (Neuchâtel est le premier canton en termes d'emplois dans le secteur), des machines et de la microélectronique. 

Les autres cantons romands ont tous connu une baisse de leur taux de chômage en mai, à l'exception du Jura (+0,1 point à 4,8%). Vaud (-0,1 point à 4,8%), Valais (-0,3 point à 3,5%), Fribourg (-0,1 point à 2,9%) et Berne (-0,2 point à 2,4%) ont évolué dans la même direction que la performance au niveau national. 

En chiffres absolus, la dégradation survenue à Neuchâtel a entraîné 459 personnes de plus au chômage en mai, pour un nombre total de 4771. En Valais, la baisse porte sur 463 personnes à 4818. Vaud (-199 à 15 945) et Genève (-33 à 14 507) affichent les effectifs les plus importants, conformément à leur démographie. /ats