Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le canton craint une perte de visibilité après la fermeture du bureau de l'ATS

11 févr. 2010, 17:57

Alors que le monde de la presse est en crise, la décision de fermer le bureau neuchâtelois de l'Agence télégraphique suisse tombe comme un couperet pour le canton, qui s'inquiète de la perte de visibilité qu'il pourrait connaître au plan national. En témoignent les réactions de la chancelière d'Etat, Monica Engheben, et du conseiller d'Etat Jean Studer.

Canal Alpha | EP

Votre publicité ici avec IMPACT_medias