Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Laurent Favre dévoile le projet de mobilité "Neuchâtel 2030"

A l'occasion de son bilan des 100 jours d'activité, le conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre a présenté le projet de mobilité "Neuchâtel 2030".

19 févr. 2015, 17:30
Le nouveau conseiller d'Etat Laurent Favre quittera le Conseil national début décembre.

Le conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre, qui a succédé à Yvan Perrin à la tête du Département du développement territorial et de l'environnement (DDTE), a dressé jeudi un bilan de ses 100 jours d'activité. Il en a profité pour présenter le projet de mobilité "Neuchâtel 2030".

Ce projet repose sur quatre piliers: le RER neuchâtelois, les routes nationales, la mobilité douce et les routes cantonales. L'objectif est de permettre au canton d'assurer l'accueil et la répartition d'une population de 200'000 habitants et de 100'000 emplois à l'horizon de 2030.

Cette stratégie, qui concrétise la complémentarité route/rail de la mobilité, doit assurer la fluidité du trafic à l'intérieur comme à l'extérieur du canton. Le développement de l'économie et la pérennisation de l'emploi sont liés à la réalisation de cette vision, a précisé le canton dans un communiqué.

Parmi les autres grands chantiers de son département, le conseiller d'Etat PLR cite la mise en oeuvre de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT) et la nouvelle conception directrice de l'énergie à mettre en adéquation avec la stratégie 2050 de la Confédération.

Laurent Favre entend aussi s'engager pour une mise en oeuvre de l'horaire 2016 qui permette d'assurer la cadence à la demi-heure pour les Montagnes neuchâteloises.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias