Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L’application de la loi sur la Loro déçoit les sportifs neuchâtelois

L’attribution des nouveaux fonds destinés aux grandes manifestations du canton prête à discussion. Selon le règlement d’exécution, le Conseil d’Etat aura une plus grande visibilité sur les soutiens importants.

23 déc. 2020, 19:22
Les grands événements sportifs, comme les compétitions de course d'orientation, seront-ils vraiment mieux soutenus à l'avenir?

Les organisateurs de grandes manifestations sportives dans le canton de Neuchâtel recevront-ils plus de subsides issus des bénéfices de la Loterie romande (Loro)? Ce n’est pas certain, si on en croit les députés neuchâtelois à l’origine de l’amendement adopté ce printemps par le Grand Conseil, promulguant un rééquilibrage du montant destiné aux événements ayant un grand impact touristique.

Après consultation, le règlement d’exécution de la loi d’introduction sur les jeux d’argent a été adopté par le Conseil d’Etat ce mardi. Ces politiciens sont déçus par l’interprétation de leur texte. Principale pierre d’achoppement: l’affectation de ce montant de 10% des bénéfices de la Loro – cela représenterait 1,4 million de francs sur 14 millions en 2019 – à des manifestations publiques, uniques ou récurrentes, ayant une portée touristique et générant des retombées importantes.

«Pas dans l’esprit de l’amendement»

«Ce n’est pas du tout dans l’esprit de notre texte», s’emporte Alexandre Houlmann,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias