Lancement cet été du premier satellite suisse fabriqué par des étudiants

Fruit d'une collaboration inédite entre l'Université de Neuchâtel, les écoles d'ingénieurs de la HES-SO et l'EPFL, le satellite SwissCube, 820 grammes, a quitté ce matin la Suisse pour l'Inde où son lancement est prévu cet été. Sa mission consistera à observer et mesurer le phénomène «Airglow», une couche luminescente de l'atmosphère située à environ 100 km d'altitude.
02 août 2015, 18:45

Dans son communiqué, l'EPFL rappelle que SwissCube est le premier satellite entièrement construit en Suisse grâce à différents partenaires privés et publics. Mesurant dix centimètres de côté, il  est l'oeuvre de l'EPFL, de l'Université de Neuchâtel, de cinq HES de Suisse romande et alémanique et des membres de l'industrie spatiale helvétique.

SwissCube, dont les premières études remontent à 2006, a passé  récemment les derniers tests obligatoires pour prendre son envol. Il  doit notamment résister à des variations de température  considérables, aux vibrations engendrées par le décollage et pouvoir  communiquer sans problèmes. Plus de 180 étudiants ont participé aux travaux.

La mission de SwissCube devrait durer entre trois mois et une  année. L'objectif principal est de donner aux futurs ingénieurs la  possibilité de suivre l'ensemble des opérations liées à un projet  spatial. Le lancement est prévu sur le site de Satish Dhawan, proche  de Chennai (ex-Madras) sur une fusée PSLV. Le tir est prévu à la fin  de l'été. /ats