La théorie du canular

02 août 2015, 18:44

Il y a 40 ans, les Américains posaient le pied sur la Lune. Vraiment? Incrédule de nature, l'être humain a le don de toujours mettre en doute ce qu'il n'a pas vu de ses propres yeux. Ainsi, un scientifique de bas étage a estimé que la probabilité de réussite d'une mission lunaire était de l'ordre de 0,0017%. Soit un taux bien trop faible pour pouvoir imaginer que la Nasa ait réussi son pari.

Du coup, les partisans de la théorie du canular en sont persuadés: les images de Neil Armstrong et de ses petits camarades batifolant sur le sol lunaire ont en fait été tournées dans un studio de cinéma. Leurs principaux arguments, parmi beaucoup d'autres? Aucune étoile n'est visible sur les documents, ceci afin que les astronomes ne puissent pas découvrir la supercherie; les astronautes auraient normalement dû subir une dose de radiations mortelles, ce qui n'a pas été le cas; ou encore, sur certaines photos, on peut observer des ombres portées dans des directions différentes. Sans parler du fait qu'à l'époque, le contexte de la Guerre froide et la course effrénée à l'espace entre les Etats-Unis (à la traîne dans le domaine) et l'Union soviétique auraient eu de quoi inciter à pareille mise en scène.

A ce rythme, on va finir par nous faire croire que les attentats du 11 septembre ont été mis sur pied par l'administration Bush, que les camps de concentration n'ont jamais existé ou que les coureurs du Tour de France carburent au jus de carotte.