Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La saison de Neuchâtel Xamax FCS en chiffres

Alors que la saison 2016-2017 de Challenge League vient de se terminer, l'heure est au bilan chiffré pour Neuchâtel Xamax FCS.

05 juin 2017, 16:05
Mike Gomes n'a manqué absolument aucune minute de jeu en Challenge League cette saison: un cas unique !

0. Soit le nombre de buts marqués par le meilleur buteur du championnat, Jean-Pierre Nsamé, face à Neuchâtel Xamax FCS. Tous les autres adversaires de Servette ont été victimes au moins une fois de l'instinct de buteur du Franco-Camerounais.

2. Deuxième du classement pour la deuxième fois d'affilée, deuxième meilleure attaque, deuxième meilleure défense, deuxième du classement à domicile, deuxième du classement à l'extérieur (à chaque fois derrière le FC Zurich), Neuchâtel Xamax FCS a prouvé qu'il était «premier derrière Zurich» dans tous les compartiments. À la lutte au classement de l'année 2017, les Xamaxiens ont finalement flanché dans ce classement spécifique pour terminer à 1 point de Schaffhouse et se faire dépasser par Zurich à la différence de but lors de la dernière journée.

4. Comme le nombre de joueurs qui ont effectué leurs débuts en pro lors de cette saison. Ainsi, Pedro Teixeira, Dilan Qela, Liridon Mulaj et Safet Alic ont chacun fêté leur grande première, tandis que le gardien Loïc Jacot a pris place sur le banc à 4 reprises. Tous ces joueurs sont issus de la Fondation Gilbert Facchinetti et témoignent de l'excellent travail de formation mené depuis 2012 par Frédéric Page, précédemment Adrian Ursea, et tous les collaborateurs de la Fondation.

4 (bis). C'est aussi le nombre de joueurs qui auront été alignés au poste de latéral gauche cette saison. Après le départ surprise de Mickaël Facchinetti pour Thoune, Michel Decastel a alterné sa confiance entre Matheus Leoni, Azad Odabasi et Michael Gonçalves, sans toutefois être pleinement satisfait sur la durée. Janick Kamber viendra dans ce but lors de la saison prochaine.

11. Comme le nombre de blanchissages réalisés par Laurent Walthert cette saison, soit 2 de moins que la saison dernière. Les rouge et noir n'ont toutefois encaissé que 36 buts, soit 6 de moins que la saison passée, qui ne comptait que 34 journées en raison de la faillite du FC Bienne.

17 ans et 334 jours. L'âge qu'avait Pedro Teixeira lorsqu'il inscrivit son premier but en pro, seulement 9 jours après ses grands débuts. Lors du même match, à la toute dernière minute, son coéquipier Dilan Qela inscrivait le but de la victoire, le jour de ses 18 ans, dans une Maladière en folie (3-2 contre Wil). Au final, Pedro Teixeira a inscrit 7 buts et délivré 4 passes décisives durant la saison, lui valant déjà les convoitises de plusieurs clubs de Super League.

18. Soit le nombre de buts marqués par Gaëtan Karlen et Raphaël Nuzzolo cette saison, deuxièmes du classement, pour un total de 36 buts. Il faut remonter à la saison 2008-2009, alors que la Challenge League n'était pas encore autant compétitive, pour retrouver une doublette autant prolifique (Merenda-Costanzo sous le maillot de Saint-Gall).

30. En y ajoutant 12 passes décisives, Raphaël Nuzzolo pointe même en tête du classement des meilleurs «scoreurs» (buts + passes décisives). Si certains en doutaient encore et malgré ses 33 ans, «Nuzz» n'est pas revenu dans son club formateur pour se la couler douce !

73. Le nombre de points engrangés par Neuchâtel Xamax FCS cette saison. Depuis le passage à la Challenge League à 10 équipes en 2012-2013, jamais un deuxième n'avait atteint un tel total. Wohlen et Lugano, deuxièmes respectivement en 2014-2015 et 2013-2014, n'avaient alors cumulé que 64 points. Le Lausanne-Sport avait même remporté le championnat la saison dernière avec 65 points ! Tout cela vient conforter le sentiment que les Xamaxiens ont réalisé une saison exceptionnelle, malheureusement éclipsée par l'anomalie zurichoise.

79. Le score au classement Fair-Play des rouge et noir. Longtemps en tête de ce classement jusqu'à un match litigieux face à Zurich, les Xamaxiens terminent finalement sur la 3e marche du podium, derrière Zurich (66) et Wohlen (75). Cette troisième place est synonyme d'une prime de 20'000 francs remise par la Swiss Football League.

2'932. La Maladière a enregistré une très légère baisse d'affluence moyenne durant cette saison (3'011 en 2015-2016) et termine à la 4e place, derrière l'intouchable FC Zurich (9'702), le FC Winterthour (3'506) et le FC Aarau (3'495).

3'240. Le nombre de minutes disputées par Mike Gomes cette saison, soit le maximum possible. Il est le seul joueur du championnat - gardiens et joueurs de champ confondus - à avoir réalisé cet exploit. Ni blessure, ni suspension, ni repos: chapeau ! Laurent Walthert, lui, n'aura raté que l'ultime rencontre et a ainsi été le deuxième joueur le plus utilisé en Challenge League, derrière son coéquipier.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias