La présidence de l'Association suisse pour les droits de la femme aux neuchâteloises

Passage de flambeau au sein de l’Association suisse pour les droits de la femme. La présidence, assurée ces dernières années par la section vaudoise, passe en mains neuchâteloises.
12 janv. 2017, 10:59
/ Màj. le 12 janv. 2017 à 11:23
Une femme enceinte travaillant dans des bureaux. (Image d'illustration)

La section vaudoise de l’Association suisse pour les droits de la femme transmet la présidence à la section neuchâteloise. La raison? Anciennement Association suisse pour le suffrage féminin, l’Association suisse pour les droits de la femme (ADF-SVF suisse), a modifié ses statuts en 2010, instaurant une présidence 'tournante'.

Chaque section assume à tour de rôle cette fonction pour une durée de deux à quatre ans. "Après la section des Deux Bâle et celle de Vaud, le tour est venu pour les Neuchâteloises de mener les actions et la réflexion de l’ADF-SVF suisse", annonce ainsi l'association dans un communiqué ce jeudi.

par Lea Gloor