Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La mission du Neuchâtelois Christian Clot interrompue en Iran

L'explorateur et chercheur neuchâtelois Christian Clot doit momentanément interrompre son périple en Iran, débutée dans le cadre de la mission "Adaptation". Après 2 semaines passées dans la région du Dasht-e Lut, il a été stoppé par les services anti-terroristes iraniens.

07 sept. 2016, 16:50
/ Màj. le 07 sept. 2016 à 17:25
Christian Clot dans les murs du CSEM.

Christian Clot doit interrompre son expédition iranienne, débutée dans le cadre d'"Adaptation". Une mission pour laquelle le chercheur est explorateur neuchâtelois traversera quatre régions du monde aux conditions climatiques extrêmes.

Risque terroriste 

Après 2 semaines passées dans la région du Dasht-e Lut, le chercheur est explorateur neuchâtelois a été stoppé par les autorités iraniennes. "Rejoint au milieu du désert par les services anti-terroristes, l’explorateur s’est vu imposé une sortie immédiate du territoire", peut-on lire sur la page Facebook d'Adaptation.

Le renforcement du risque terroriste dans la zone, qui relie les réseaux djihadistes pakistano-afghans de l’est et Daech à l’ouest, semblent être à l’origine de la décision des autorités.

 

 

Conséquencecette phase de la mission en milieu chaud et aride est interrompue. L'équipe envisage de la reprendre à la fin des autres milieux de l’expédition.

Rendez-vous avec le froid

Mais le périple, même avorté n'a pas été vain. Avec des températures allant jusqu’à 57°C et moins de 3% d’humidité et des vents chauds très violents, Christian Clot a été confronté à des conditions climatiques extrêmes et dans un terrain difficile et changeant. De quoi récolter des données pour "Adaptation".

En octobre, le chercheur mettra le cap sur la Patagonie. Pendant 30 jours il  naviguera en kayak dans les canaux et fjords, entre glaciers, forêts et montagnes, où les températures descendent à -15°C pour des humidités pouvant dépasser les 90% avec des précipitations atteignant 800 mm par mois.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias