L'orientation scolaire et professionnelle neuchâteloise fait sa mue

02 août 2015, 19:22

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a adopté un rapport afin de redéfinir et améliorer l'orientation scolaire et professionnelle. Les conclusions de ce dernier sont le fruit des travaux d'un groupe de travail. Il a réuni l'ensemble des parties concernées par cette réorganisation, annonce le canton aujourd'hui dans un communiqué.

Première conséquence dans l'immédiat, le Service de l'orientation scolaire et professionnelle deviendra un office et sera rattaché à terme au Service des formations postobligatoires.

Parallèlement, une spécialisation progressive sera encouragée parmi les psychologues conseillers afin de favoriser l'émergence de trois catégories d'intervenants, soit des psychologues scolaires, des conseillers en orientation scolaire et professionnelle et des conseillers en orientation professionnelle, universitaire et de carrière.

A terme également, le personnel de l'office devra dans toute la mesure du possible être décentralisé dans les établissements scolaires, les lycées et les centres professionnels, ceci afin de renforcer les réseaux existants et d'aboutir à la création d'équipes pluridisciplinaires (enseignants, psychologues, orthophonistes, etc.) et une unité de psychologie scolaire rattachée au service de l'enseignement obligatoire devra être créée selon des modalités qui restent à préciser.

«L'ensemble de ces modifications «à terme» passe bien entendu par une phase de transition, basée sur la concertation, qui permettra aux différents acteurs de se préparer à exercer de nouveaux rôles et à adapter leur pratique», précisent les autorités. Le rapport sera soumis au Grand Conseil à l'automne. /comm-réd

Lire également:
"Les mesures d'aide d'un côté, l'orientation de l'autre"