Réservé aux abonnés

L’école neuchâteloise en allemand: ça marche et ils en redemandent

Faire des maths ou de la gym en allemand, ce n’est que du bonheur! Enchantés de participer à cette expérience neuchâteloise, des parents expriment toutefois quelques réserves.

30 janv. 2020, 18:00
Un bilan du projet Prima a attiré du monde, mercredi soir à l'aula des Jeunes-Rives, à Neuchâtel.

S’il est un motif de satisfaction pour le canton de Neuchâtel, c’est bien l’enseignement de l’allemand par immersion à l’école obligatoire. Le projet Prima, lancé en 2011, a suscité l’engouement lors d’un bilan, tiré mercredi soir par des scientifiques et des parents à l’aula des Jeunes-Rives, à Neuchâtel.

«Ce projet très audacieux est assez unique dans le paysage helvétique», a souligné Laurent Gajo, professeur de linguistique à l’U...