Réservé aux abonnés

L'administration toujours mal notée

Les chefs d'entreprises neuchâtelois critiquent des émoluments chers et des procédures lentes et compliquées. Le canton reste lanterne rouge de Suisse latine. Le Tessin en tête.

24 avr. 2015, 00:01
data_art_9059236.jpg

L'administration cantonale neuchâteloise pointe toujours au dernier rang des cantons romands en termes de compétitivité et de satisfaction, selon une étude présentée hier devant la presse par l'institut MIS Trend et réalisée sur mandat des chambres de commerces latines.

Emolument trop coûteux, procédures lentes et compliquées à l'aménagement du territoire, sentiment d'inutilité du Service de l'économie: tels sont quelques- unes des critiques adressées par les chefs d'entreprises neuchâteloises à l'encontre de leur administration cantonale. Ce qui place le canton au dernier rang romand, derrièr...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois