Réservé aux abonnés

"Je suis favorable à la légalisation du cannabis dans l'espace privé"

Olivier Guéniat, chef de la police judiciaire, prend position.
17 mai 2014, 00:01
data_art_8064921.jpg

Olivier Guéniat, faites-vous partie de ceux qui considèrent qu'il faut changer la loi?

Oui. C'est même devenu urgent. D'un côté, nous avons une politique en matière de stupéfiants dont les grands principes datent d'une trentaine d'années. De l'autre, nous avons une société qui a profondément changé dans l'intervalle. Je pense aux bouleversements liés à la mobilité, à la mondialisation, aux moyens de communication, à internet, aux réseaux sociaux, etc. La politique qui a été menée a apporté des progrès notoires pour les toxicomanes. Mais elle est dépassée, du moins en partie, en termes de sécur...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois