Internet et ses aléas

L?Etat relativise les limitations d?accès Tout le monde n'est pas de l'avis de la chancellerie d'Etat. Le Château annonçait le 26 novembre que le troisième essai de vote électronique, qui a vu 1311 électeurs s'exprimer via internet lors du dernier double scrutin fédéral, avait été un succès. Or un citoyen affirme qu'il n'a pas pu glisser son avis dans l'urne électronique, sous prétexte que sa configuration informatique ne le permettait pas. Il trouve «regrettable» de ne pas pouvoir accéder au système sans liaison internet haut débit.
01 août 2015, 23:30

Une interprétation que tempère Danilo Rota, chef de développement au Service cantonal du traitement de l'information (STI). Certes, vu le niveau élevé de sécurité des systèmes (cryptage de bout en bout des votes), un haut débit facilite l'accès et l'Etat préconise le recours à une liaison ADSL ou câblée. Mais Danilo Rota ne voit «pas de contre-indication majeure» à utiliser un modem standard.

De même, si certains internautes regrettent qu'il faille un ordinateur moderne pour monter sur le «guichet unique» de l'Etat, le spécialiste informatique affirme que seule la configuration Windows 95 n'est pas compatible (plus supportée par l'éditeur). Les versions 98 et plus récentes de Windows permettent une connexion, ainsi que les versions Mac OS 10.3, Linux Red Hat 9 et Linux Suse 8.

Hotline à disposition

Surtout, tant la chancellerie d'Etat que le STI rappellent qu'une hotline est à disposition des citoyens abonnés au «guichet unique» qui peinent à accéder à telle ou telle rubrique. «Nous n'avons certes pas de maîtrise du poste de l'utilisateur, commente Danilo Rota, mais sur les 48 demandes qui nous ont été soumises en novembre, 47 sont déjà réglées. Et ceci dans un délai de 24 à 48 heures.» » / axb

Questions et problèmes liés à la gestion des contrats et des droits d'accès: info@GuichetUnique.ch. Questions liées à l'installation du poste de travail: support@GuichetUnique.ch