Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ils disent non aux discriminations

Les étudiants neuchâtelois ont lancé leur campagne pour l'initiative fédérale sur les aides à la formation. Le canton a réduit ses dépenses.

22 avr. 2015, 00:01
data_art_9050212.jpg

RAPPEL DES FAITS
Le 14 juin, le peuple suisse se prononcera sur l'initiative populaire sur les bourses d'études, lancée par l'Union des étudiants de Suisse. Le texte réclame la fin des disparités intercantonales dans l'octroi des aides financières. Il demande que le montant maximal d'une bourse pour un jeune sans revenu passe à 2000 francs par mois. Le Conseil fédéral propose un contre-projet moins généreux, mais qui inciterait les cantons à respecter certains critères.

"Vous êtes tombé sur le canton de Neuchâtel? Pas de chance, vous ne recevrez pas de bourse d'étude!" Hier dans les rues du centre-ville de Neuchâtel, une dizaine d'étudiants invitaient les passants à s'adonner à un jeu cocasse: la roue de la fortune des bourses d'études. "Quant à vous, vous avez du bol, vous êtes tombée sur Vaud" , expliquait un universitaire à une participante, "vous pouvez toucher 9000 à 10 000 francs par an."

La...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias