Réservé aux abonnés

Horizon Europe: des millions sont en jeu pour l’Université de Neuchâtel

L’abandon de l’accord-cadre avec l’Union européenne frappe la recherche suisse. L’Université de Neuchâtel n’est pas épargnée. Didier Berberat, président du Conseil de l’Unine, a sonné l’alarme lors du Dies academicus samedi 6 novembre. Il précise les contours des menaces.
13 nov. 2021, 17:00
La Faculté des sciences à Unimail est en première ligne en matière de recherche financée au travers du programme Horizon Europe.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois