Gress-Strasbourg, ça chauffe déjà

02 août 2015, 18:47

Engagé en début de saison, Gilbert Gress pourrait déjà quitter Strasbourg dans les prochains jours. Eliminé en Coupe de la Ligue par Istres, néo-promu en L2 (1-6), et défait à domicile par Châteauroux lors de la première journée de championnat (1-2), le Franco-Suisse a attaqué de front l'actionnaire principal de son équipe.

«L'actionnaire majoritaire (réd: Philippe Ginestet) a fait demander à un joueur qui a quitté le club de démolir l'entraîneur», a lâché Gress dans les colonnes de «L'Equipe». «Je ne vais pas me laisser démolir par un individu, qu'il soit majoritaire ou minoritaire. Tous les jours j'apprends qu'on transfère des joueurs, c'est quoi cette politique?», a-t-il ajouté. Le journal affirme que le club a déjà sondé des coachs libres. «Il est certain que compte tenu de cette réaction, nous nous réunirons avec Léonard Specht (réd: président du club) et les actionnaires en fin de semaine. C'est la première fois que je vois des joueurs qui s'enfuient», a affirmé pour sa part Ginestet.

A 67 ans, Gress a déjà entraîné Strasbourg à trois reprises. Il a également coaché Bruges, deux fois Neuchâtel Xamax, Servette, Zurich, Metz, Sturm Graz, Sion et Aarau, ainsi que l'équipe de Suisse. Il compte à son palmarès d'entraîneur un titre de champion de France (Strasbourg, 1979), deux de champion de Suisse (Neuchâtel Xamax, 1987 et 1988), une Coupe de Suisse (Zurich, 2000) et trois supercoupes de Suisse (Neuchâtel Xamax, 1987, 1988 et 1990). /si

Gress-Strasbourg, ça chauffe déjà