Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Globi pète les plombs

20 oct. 2011, 09:44

Des yeux énormes. Mais il faut regarder par l'ouverture du bec. Aucun son ne doit en sortir. Les mascottes, même de perroquets, ne parlent pas. Il fait chaud, super chaud dans cet oiseau bleu. Temps de survie dans le gentil Globi: trente minutes. Mes énormes pantoufles bleues se lancent. Les pas désordonnés s'arrêtent quand, dans l'étroit champ de vision, un môme surgit. Il veut un bisou. Bien calculer la distance entre le bout du bec et la cible pour éviter de provoquer toute blessure, prévient le cahier des charges. Une disposition volontiers ignorée lorsqu'un gros lourd vous serre dans ses bras et découvre qu'une femme se cache sous les plumes en polyester.

 Séance de dédicaces. Pour Sandra? Laura? Presque aveugle, à moitié sourd, choisir l'une des hypothèses au hasard. Tant pis si vous la gribouillez à côté. Des ados à tendance «yo» et sans cerveau vous harcèlent? De la pointe de son marqueur noir indélébile, Globi inscrit son nom sur leurs pantalons de marque. Et excédé, ôte sa tête pour respirer… sous le regard horrifié d'un petit garçon, qui découvre l'oiseau ainsi décapité.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias