Football – Super League: Bâle et Young Boys font match nul, tout comme Lugano et Lucerne

Les Bernois du Young Boys et le FC Bâle ont fait match nul lors de la 7e journée de Super League, tout comme Lugano et Lucerne. Le FC Zurich s’est imposé 2-0 contre Thoune.
22 sept. 2019, 18:27
Basels Valentin Stocker, links, gegen YBs Fabian Lustenberger, rechts, im Fussball Meisterschaftsspiel der Super League zwischen dem BSC Young Boys und dem FC Basel, im Stade de Suisse in Bern, am Sonntag, 22. September 2019. (KEYSTONE/Anthony Anex)

Le «Spitzenspiel» de la 7e journée de Super League, de par son intensité et sa dramaturgie, a tenu ses promesses. Mais ni les Young Boys ni le FC Bâle n’ont pu l’emporter, les deux formations se quittant sur un 1-1 qui fait surtout les affaires des Rhénans.

Car le FCB, leader, reste donc devant les Bernois avec une longueur de bonus. Ce résultat est une belle opération pour le… FC Sion qui, après sa victoire de samedi à Neuchâtel (3-1), partage donc désormais la première place du classement avec les Bâlois (qui affichent une meilleure différence de buts).

 

 

Ceux-ci ont frappé les premiers dans un Stade de Suisse électrisé que la douceur du soleil d’automne n’a pas réussi à apaiser. Un centre parfait de Kevin Bua et une tête d’un Silvan Widmer très haut dans les airs à la 5e déjà ont ajouté dans les rangs bernois une nervosité palpable. Le champion a dû se battre contre cette tension toute la rencontre durant.

Heureusement pour lui, il a pu se raccrocher, pour ne pas imploser, à un projet de jeu indéniablement plus cohérent que celui d’un Bâle plus puncheur que maître des événements. Mais les Rhénans n’avaient pas non plus à prendre les choses en main, forts de leur position comptable favorable.

Le hic est qu’à force d’être percuté de toutes parts, le FCB a fini par craquer, sur un centre de Saidy Janko repris par Jean-Pierre Nsame à la 59e. Remplaçant au coup d’envoi – première titularisation de Guillaume Hoarau depuis fin juillet -, le meilleur buteur du championnat a évité à son équipe, par cette septième réalisation de l’exercice, un sérieux coup sur la cafetière. Le final aurait pu toutefois être pire si Sörensen n’avait pas manqué une montagne à la… 90e.

Le FC Zurich s’est quant à lui donné de l’air au classement en s’imposant 2-0 contre un Thoune réduit à dix après l’expulsion de Castroman à la 23e. De quoi permettre au FCZ de revenir à la sixième place, juste derrière Servette, avec trois points d’avance sur la place de barragiste occupée par Thoune et quatre points sur la lanterne rouge Xamax. Lugano et Lucerne ont partagé l’enjeu (1-1).