Football M21 – Euro 2021: la Suisse bat la France 3 à 1 et s’empare de la première place de son groupe

Belle performance de l’équipe suisse des moins de 21 ans ce mardi soir à la Maladière. Elle a battu la France 3 à 1. Les jeunes Helvètes s’emparent de la première place de leur groupe du tour préliminaire de l’Euro 2021.

19 nov. 2019, 21:11
Magnifique victoire pour les M21.

Le football suisse peut à nouveau vibrer pour son équipe des M21. Au lendemain de la qualification de l’équipe A pour l’Euro 2020, la sélection de Mauro Lustrinelli a signé un authentique exploit à Neuchâtel, battant la France 3-1.

 

 

Devant 9021 spectateurs, elle s'est emparée seule de la première place de son groupe du tour préliminaire de l'Euro 2021, dont la phase finale à seize équipes se déroulera en Slovénie et en Hongrie. Même s'il est encore bien tôt pour crier victoire, ce succès acquis devant une équipe qui possède des individualités remarquables assure aux Suisses de rester dans la course à la qualification jusqu'en octobre 2020. C'est la première fois depuis huit ans, depuis sa finale contre l'Espagne en 2011 au Danemark, que l'équipe de Suisse M21 s'invite à nouveau à la table des meilleures sélections.

 

 

Dans cette équipe de Suisse forte au coup d'envoi de six Romands, un Genevois, un Yverdonnois et un Lausannois ont mis le feu à la Maladière. Le trio formé par Jérémy Guillemenot, par Jordan Lotomba, l'homme du match, et par Andi Zeqiri a connu un moment de grâce entre la fin de la première période et le début de la seconde. La Suisse a, ainsi, marqué à trois reprises par Guillemenot (44e) et par Zeqiri (45e et 53e) pour renverser la table après l'ouverture du score des Français sur un penalty d'Odsonne Edouard, accordé sans doute de manière très généreuse après une intervention de Kevin Rüegg sur Arnaud Nordin. A 1-0 face à une équipe de Suisse trop timorée, les Français ont témoigné d'une suffisance bien coupable. Ils furent incapables de répondre à l'éclatant réveil de l'équipe de Suisse.

Bastien Toma également brillant

Passeur décisif sur le 1-1 de Guillemenot, Bastien Toma mérite lui aussi toutes les éloges. Le Valaisan est sorti de sa réserve à la demi-heure pour démontrer à ses partenaires que tout demeurait possible. Derrière lui, le gardien Anthony Racioppi et les deux défenseurs centraux Jan Bamert et Cédric Zesinger ont également livré la marchandise. Ils n'ont pas commis la moindre erreur devant l'armada adverse pour apporter une contribution également décisive à cette magnifique victoire.