Fin d'année réussie

A la Riveraine, Union Neuchâtel n'a pas dû forcer son talent pour distancer largement les Zurich Wildcats. Troisième place confirmée. Bail de Perkins pas prolongé Il est de bon ton, juste avant Noël, que les histoires finissent bien et se déroulent sans anicroche. Pour Union, l'intérêt d'un succès face aux Wildcats de Zurich était tout trouvé. Les Neuchâtelois devaient effacer la contre-performance du week-end précédent face à Chêne pour passer d'agréables vacances. Opération réussie, avec aisance!
01 août 2015, 23:58

Tout portait à croire que la tâche des Unionistes ne serait pas à qualifier d'insurmontable. Explications: du fait de l'absence de relégation, le comité des «chats sauvages» zurichois a récemment décidé de faire évoluer, jusqu'à la fin de la saison, des joueurs majoritairement de moins de 22 ans au sein de la première équipe.

«Chatons» dociles

Samedi, ce sont donc des chatons dociles qui ont fait le déplacement à la Riveraine. «Zurich s'est présenté avec un effectif totalement différent. Il leur manquait trois ou quatre joueurs clés. Rien à voir avec le premier match contre eux où nous avions dû nous battre pour l'emporter 72 à 71» précisait Petar Aleksic.

Les «bleu et blanc» ont donc rapidement mis les choses en ordre. Au fil des minutes, l'écart n'a cessé de croître. «C'était un bon entraînement, tout le monde a pu jouer», se réjouissait le coach unioniste.

Deux ou trois recrues

Union termine donc son année sur un bilan très positif (9 victoires et 2 défaites). Les basketteurs de la Riveraine retrouveront le chemin des entraînements le 27 décembre déjà. En perspective: le choc contre Fribourg Olympic en Coupe de Suisse, le 6 janvier.

Une rencontre qui se jouera sans Lijah Perkins. Le Britannique n'a pas trouvé grâce aux yeux des dirigeants. La sentence est tombée de la bouche de Stefan Rudy. «Perkins avait un contrat qui courait jusqu'au 16 décembre. Nous voulions lui laisser encore sa chance après son retour de blessure. Même s'il a réussi un grand match (réd: 23 points), c'était contre une faible équipe. Au final, son bilan n'est pas satisfaisant et il va nous quitter.»

Si le directeur technique promet l'engagement de deux ou trois recrues en compensation d'ici à fin janvier, il n'est pas sûr qu'un nouvel étranger en fasse partie. «Nous ne voulons pas détruire l'équilibre qui s'est formé depuis le début de la saison» concluait sagement Stefan Rudy. / JBE

UNION NE ? ZH WILDCATS 78-41 (16-7 26-15 19-6 17-13) La Riveraine: 250 spectateurs. Arbitres: MM. Dürrenberger et Hajdarevic. Union Neuchâtel: Dunant (2), Berther (10), Drazovic (11), Perkins (23), Sturgill (20), Decurtins (0), Biayi Kalongi (2), Donzé (5), Roserens (0), Grigorov (5). Zurich Wildcats: Augugliaro (7), Schuler (4), Kona (2), Diederich (0), Wenzel (14), Hürlimann (5), Schwaiger (6), Waldesbühl (0), Ruebsam (1), Matijasevic (2). Notes: Union sans Flückiger (malade). Zurich sans Keller (raisons professionnelles), M. Jacobsen et Smith (blessés). En chiffres: Union réussit 40 tirs sur 76 (52,6%), dont 32 sur 58 (55,2%) à deux points, 3 sur 12 (25%) à trois points et 5 lancers francs sur 6 (83,3%). Zurich réussit 25 tirs sur 62 (40,3%), dont 14 sur 37 (37,8%) à deux points, 1 sur 9 (11,1%) à trois points et 10 lancers francs sur 16 (62,5%). Au tableau: 5e: 4-2; 10e: 16-7; 15e: 30-11; 20e: 42-22; 25e: 51-22; 30e: 61-28; 35e: 69-35; 40e: 78-41. / JBE

Le point

LNB MESSIEURS Reussbuehl - Martigny 85-57 Pully - Villars 108-99 Vernier - Massagno 71-95 Union Neuchâtel - Zurich 78-41 Chêne - Cossonay 86-77 CLASSEMENT 1. Massagno 11 10 1 985-800 20 2. SAV Vacallo 10 9 1 816-709 18 3. Union NE 11 9 2 822-638 18 4. Chêne 11 8 3 811-722 16 5. Reussbuehl 11 6 5 838-791 12 6. Villars 11 5 6 873-929 10 7. Vernier 11 5 6 888-871 10 8. Pully 11 5 6 969-996 10 9. Zurich 11 1 10 791-894 2 10. Cossonay 11 1 10 704-940 2 11. Martigny 11 1 10 752-959 2 Prochaine journée Samedi 13 janvier: Cossonay - Union