Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ensemble pour faire société

Le pédagogue Claude-Alain Kleiner évoque la fin d’année scolaire.

21 juin 2021, 15:14
«Fin d’année scolaire, temps des promos aux saveurs diverses, aux sentiments mêlés et diffus, de joie et de pleurs», écrit Claude-Alain Kleiner.

«J’ai raté mes examens!»… Juste la force d’annoncer son échec à sa responsable, avant d’aller s’enfermer dans les toilettes et lancer: «Laissez-moi, je suis nulle!»

Fin d’année scolaire, temps des promos aux saveurs diverses, aux sentiments mêlés et diffus, de joie et de pleurs! Cocktail de cérémonies et de rituels de passage, de mises en scènes, de spectacles et de cortèges… En temps ordinaires puisque l’heure n’est pas encore à la fête. Tant pis ou tant mieux, c’est selon…

Tant pis pour les élus, eux qui sautent de joie, se congratulent et s’étreignent. Eux que l’on félicite et honore, ces lauréats abreuvés de grandes envolées lyriques ponctuées de citations à la gloire de nos systèmes de formation…

Au prétexte de les préparer à la vraie vie, il faudrait apprendre à nos enfants à souffrir

Tant mieux, peut-être, pour tous les autres, les exclus, ceux qu’il faut consoler, réconforter, enlacer pour...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias