Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

En plein scandale sexuel, NSA Sécurité quitte Perreux

19 févr. 2013, 00:01
data_art_6821049.jpg

Rebondissement dans l'affaire du scandale sexuel qui ébranle le centre de requérants d'asile de Perreux: l'agence de sécurité privée NSA, qui assurait depuis une année l'encadrement des migrants, a décidé hier d'abandonner son mandat avec effet immédiat. Cinq de ses anciens agents sont soupçonnés d'avoir eu des relations sexuelles avec des réfugiées, au même titre que trois employés du Service cantonal des migrations, tous prévenus d'abus de détresse (notre édition de samedi).

Après les révélations sur ce scandale, NSA Sécurité avait licencié les cinq agents incriminés et avait pu conserver son mandat, estimé entre 500 000 et 600 000 francs, en engageant cinq nouveaux agents pour surveiller Perreux.

Pourquoi ce retrait soudain? "Pour laisser toute liberté à l'enquête en cours, nous avons décidé librement de nous départir de ce mandat au centre de Perreux, afin de recentrer nos forces sur nos clients de longue date" , a répondu hier soir...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias