Réservé aux abonnés

Egalité: «Le plafond de verre, bien des femmes le sentent»

Michèle Frutiger est directrice adjointe de la banque Piguet Galland & Cie SA à Neuchâtel. Elle fait partie des six personnes à qui nous avons donné la parole dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes.

08 mars 2019, 05:30
Michèle Frutiger, directrice adjointe de la banque Piguet Galland, Neuchâtel.

À quoi sert la journée du 8 mars?

A parler. A continuer de se battre pour que les droits soient véritablement équitables et respectés. Mais plus que la journée du 8 mars, c’est celle de l’Equal pay day qui me parle. C’était le 22 février cette année. Cette date signifie que les femmes ont dû travailler théoriquement «gratuitement» jusqu’au 22 février car elles gagnent 14,6% en moins que les hommes. Il y a donc encore clairement du travail à c...