Réservé aux abonnés

Ecobilan et guerre des langues

Interpellations des sénateurs neuchâtelois.
07 août 2015, 13:31

En matière d'"énergie grise", Neuchâtel a innové au moins sur un point: la taxation des voitures, explique le sénateur Didier Berberat. Dans une interpellation déposée hier, le socialiste neuchâtelois suggère au Conseil fédéral de prendre cette solution comme point de départ à une réflexion sur la consommation d'énergie.

L'énergie grise, c'est la quantité d'énergie nécessaire au cycle de vie d'un produit: extraction de la matière première, production, utilisation, entretien et, finalement, destruction/recyclage.

Avec des cycles de vie toujours plus courts (pour un portable, une voiture), "o...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois