Drame de La Neuveville: une enquête extrêmement complexe

Il y a un an, jour pour jour, deux femmes perdaient la vie dans le port de La Neuveville, électrocutées. Selon le procureur, "le dossier est d’une extrême complexité".

15 mai 2018, 17:42
Le drame s'est produit une année jour pour jour dans le port de La Neuveville.

Un an jour pour jour après la mort par électrocution de deux femmes et d’un chien dans le lac de Bienne, au port de La Neuveville, les interrogations subsistent sur les circonstances précises de ce drame.

Le procureur en charge de l’enquête ne donne aucune information sur les éléments en sa possession : « J’attends de disposer d’informations totalement fiables avant de pouvoir communiquer ». Raphaël Arn précise que «le dossier est d’une extrême complexité, comme c’est très souvent le cas dans les affaires de négligence. » Suite à ce drame, la justice bernoise avait ouvert une enquête pour homicide par négligence.

S’il ne fait plus aucun doute qu’un câble défectueux d’une prise électrique est à l’origine des décès, il reste au procureur à déterminer ce qu’il s’est exactement passé ce 15 mai 2017 au port de La Neuveville. « J’ai demandé des actes d’instruction et cela prend du temps. Certainement encore plusieurs mois, mais je ne maîtrise pas ces délais », indique Raphaël Arn. Ce n’est qu’à partir de là, que le procureur définira s’il existe des responsabilités pénales, en déterminant qui aurait commis des erreurs à ne pas commettre.

Ce soir, les parents de la plus jeune des victimes organisent au port de La Neuveville une cérémonie amicale à la mémoire des disparus. /RED