Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Diplômés jurassiens analysés

18 déc. 2010, 09:05

Que deviennent les diplômés jurassiens? Une étude d'un chercheur de l'Université de Neuchâtel tentera de cerner ces flux migratoires. Le canton du Jura espère que les résultats de l'enquête lui permettront de favoriser le retour de ses étudiants. L'étude cherchera notamment à établir les critères pris en compte par les jeunes diplômés pour revenir dans le canton ou pour s'établir à l'extérieur, a expliqué hier Patrick Rérat, ajoulot d'origine et responsable de l'enquête. Depuis sa création, le canton du Jura est confronté à un exode des jeunes diplômés.

L'enquête sera menée auprès des Jurassiens ayant décroché un titre de niveau tertiaire dans une université, une HES, une HEP ou une école polytechnique entre 2000 et 2010. La population cible s'élève à quelque 2000 personnes. Les résultats sont attendus en automne 2011.

En l'absence d'une base d'adresses utilisable, une démarche originale a été adoptée. Les personnes concernées ont ainsi été identifiées par le bouche à oreille. Un message invitant les jeunes à s'annoncer auprès du chercheur a été diffusé par courriel et sur les réseaux sociaux. «Cette démarche pourrait être le déclencheur d'un processus pour faire revenir les jeunes qui vont se former à l'extérieur», a relevé Olivier Tschopp, chef du Service de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire du canton du Jura. Ce sont entre 200 et 300 Jurassiens qui obtiennent chaque année un diplôme d'une haute école. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias