Desserrer le frein à l'endettement

La section neuchâteloise du Syndicat des services publics (SSP) annonce avoir envoyé une motion populaire hier au Château. Les quelque 170 signataires, surtout des enseignants, demandent au Grand Conseil d'assouplir le frein à l'endettement. Selon le SSP, cette limitation des dépenses, votée «en toute bonne foi et en parfaite méconnaissance de cause» par la population en 2005, a des effets budgétaires «pervers» pour des milliers de citoyens et la fonction publique. La loi actuelle prévoit que ce frein sera encore resserré dès 2008.
01 août 2015, 23:34

Le Grand Conseil se prononcera probablement à la fin janvier sur la clause d'urgence dont cette motion est assortie. / comm-axb