Réservé aux abonnés

Des bouteilles volées revendues sur Ricardo.ch

Les moyens de contrôler les produits écoulés en ligne sont quasiment inexistants.

13 août 2012, 00:01
data_art_6287891.jpg

Un Neuchâtelois a failli s'étrangler en découvrant des bouteilles de vin lui appartenant sur le site Ricardo.ch. En septembre 2011, il s'était fait dérober une cinquantaine de bouteilles, dont une quinzaine de vins prestigieux et onze bouteilles d'absinthe. Convaincu qu'une partie de ses breuvages étaient à l'affiche du site de vente en ligne, l'homme a déposé une plainte. Le procureur a rendu une décision de non entrée en matière, faute de preuves. Mais l'homme a fait recours et l'enquête a été rouverte. Reste qu'il est quasiment impossible de vérifier la provenance des biens vendus sur le we...