Conseil d'Etat: fin du suspense aujourd'hui

27 avr. 2009, 11:49

Le second tour de l'élection du Conseil d'Etat a lieu aujourd'hui dans le canton. Trois candidats de gauche et trois autres de droite sont en lice pour la conquête d'un des cinq sièges du gouvernement, où la gauche détient la majorité depuis 2005. 

Alors que la plupart des Neuchâtelois ont déjà voté par correspondance, le résultat définitif du dépouillement est attendu pour 15h00 environ. Le sort de la majorité rose-verte au Conseil d'Etat sera l'enjeu du second tour. Le résultat de l'écologiste Fernand Cuche, malmené lors du premier tour, sera déterminant. 

Avec 22'486 suffrages, à 1200 voix de la majorité absolue, le socialiste Jean Studer a remporté le premier tour, devant sa camarade de parti Gisèle Ory (20'155 voix). Les deux socialistes devançaient les candidats du PLR Frédéric Hainard (14'512 voix), Claude Nicati (12'577 voix) et Philippe Gnaegi (12'175 voix). 

Au soir de premier tour, les trois têtes de liste du PLR ont d'emblée exclu la reconduction tacite d'un gouvernement selon la formule «3 gauche - 2 droite». En décidant de se mettre en lice pour un second tour, ils ont contraint la majorité de gauche à se lancer dans une opération de repêchage de Fernand Cuche. 

Sorti onzième du premier tour avec 9375 voix, le conseiller d'Etat sortant participera au second tour sur la liste de gauche incluant les socialistes Jean Studer et Gisèle Ory. Les trois candidats de droite comptent sur la confirmation du désaveu infligé à Fernand Cuche au premier tour pour renverser la majorité. /ats