Confirmation d'un déficit de 22 millions de francs pour le canton de Neuchâtel

02 nov. 2010, 15:17

La seconde évaluation des comptes 2010 du canton de Neuchâtel, établie fin septembre, fait état d'un déficit de quelque 21,9 millions de francs. Elle vient confirmer les premières prévisions publiées à l'issue d'un premier exercice au mois de juin.

Ce déficit est inférieur aux 33,9 millions que prévoyait le budget. L'insuffisance de financement devrait se monter à 40,8 millions de francs. Le recours à l'emprunt demeure donc nécessaire, indique aujourd'hui le canton dans un communiqué.

Au niveau des charges, l'entrée en vigueur de la révision de LAMAL au 1er janvier a contribué à l'amélioration des comptes à la hauteur de quelques 4,7 millions de francs.

En ce qu'il s'agit des revenus, «la reprise conjoncturelle influence déjà positivement l'impôt sur les personnes morales.» Combinée à la réforme fiscale des entreprises de septembre et dont «les entreprises anticipent les effets», elle permet de constater une progression de 42 millions de francs par rapport au budget, observe le canton. Ce qui est à la satisfaction du Conseil d'Etat.

Pour ce qui est de l'investissement, une première tranche de paiement de 6,4 millions à Microcity, pas inscrite dans le budget, le fait grimper à 70,2 millions de francs.

Au vu de ces résultats, le Conseil d'Etat se dit satisfait que, contrairement à 2009, des mesures urgentes ne soient pas nécessaires. /comm-asm