Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Conférence annulée pour des raisons politiques

Marion Sigaut, une historienne française, devait donner une conférence dimanche prochain au Théâtre de la Poudrière, à Neuchâtel. La direction de la salle a retiré son accord en raison de l'orientation politique de l'historienne, réputée proche du mouvement Egalité & Réconciliation.

10 sept. 2015, 07:30
L'affiche invitant à la conférence.

Le Théâtre de la Poudrière, à Neuchâtel, a annulé mercredi son accord pour une conférence que devait donner dimanche prochain en ses murs une historienne française sur... Voltaire. 

Publié publié sur le site internet du mouvement Egalité & Réconciliation, le courriel adressé à l'organisateur de la conférence est sans ambiguité. "Constatant que la conférencière Marion Sigaut est en lien avec le mouvement Egalité et Réconciliation"  et que "nous ne cautionnons nullement ni ce mouvement, ni ses idées", "nous renonçons à vous mettre (la salle) à disposition."

L'organisateur de la conférence est Thomas Wroblevski, président de l'association Modernocratie. C'est en temps que promoteur de la "modernocratie" qu'il a conclu, il y a plusieurs mois, précise-t-il, un agrément sans frais avec le Théâtre pour accueillir cette conférence.

Il n'a pas l'intention de contester la décision du théâtre: "Ils sont chez eux, il font ce qu'ils veulent". Mais, ajoute-t-il, "ce n'est pas très correct d'annuler quatre jours avant, c'est du sabotage et c'est une forme de censure pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la raison de sa venue. Elle vient parler d'histoire, pas faire de la propagande."

L'organisateur promet de trouver rapidement un autre lieu pour accueillir la conférencière qui vient parler de son livre "Voltaire, une imposture au service des puissants".

Votre publicité ici avec IMPACT_medias