Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Chômage: pas d'indemnités, malgré une promesse d'emploi et un projet linguistique pour une journaliste neuchâteloise

Une jeune journaliste neuchâteloise s'est confiée à notre rédaction pour dénoncer un système "hypocrite", après son passage à l'Office régional de placement neuchâtelois. En possession d'une promesse écrite d'emploi et d'un projet de perfectionnement linguistique à Berlin, elle n'a reçu aucune indemnité de l'assurance-chômage.

06 janv. 2016, 00:52
/ Màj. le 06 janv. 2016 à 06:30
photo: KEYSTONE

«Postuler pour un emploi que j’aurais de toute façon dû quitter quelques semaines plus tard, voilà en gros la stratégie qu’on m’a conseillée à l’ORP. Autrement dit, continuer d’envoyer des lettres, non dans l’espoir de trouver une vraie solution professionnelle, mais simplement pour avoir le droit de toucher les indemnités de l’assurance chômage pendant cinq mois. Soit le temps me séparant du nouvel engagement qui m’était promis. Le système est hypocrite. Et en l’occurrence, il ne m’a pas aidé du tout.»

Au moment où elle nous racontait ses déboires, cette jeune journaliste neuchâteloise, au chômage depuis le mois d’octobre, bénéficiait d’une promesse écrite d’emploi pour mars. A condition qu'elle perfectionne son allemand. Cela n'a pas suffi pour que l'assurance-chômage finance cette formation. Ni pour toucher des indemnités, d'ailleurs. 

Explications dans nos éditions payantes du ce mercredi. 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias