Réservé aux abonnés

Chef-fe ça va, responsable c'est mieux

Comment concilier égalité des sexes et écriture fluide?
07 août 2015, 15:31

Pas facile, dans une administration, d'harmoniser les pratiques pour que l'égalité des sexes soit respectée dans la formulation des textes officiels tout en évitant des phrases indigestes.

Dans le canton de Neuchâtel, la commission législative du Grand Conseil a décidé de mettre un peu d'ordre dans des pratiques différentes, l'application des directives se révélant " souvent difficile ", celles-ci n'étant " parfois même pas appliquées ".

Ainsi, les textes du Conseil d'Etat préconisent, via un règlement de 1995, un langage neutre (comme le mot "personne", ou "responsable"), tout en acceptant le...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois