Changement en vue à la tête du PLR neuchâtelois

Nicolas Ruedin quittera la présidence du Parti libéral-radical neuchâtelois à la fin de l’année. Il estime que son mandat est incompatible avec son futur poste à l’Etat.

10 déc. 2019, 11:44
Nicolas Ruedin remettra son mandat de président de parti au terme de cette année.

Elu à la présidence du Parti libéral-radical neuchâtelois (PLRN) en 2017 pour un mandat de quatre ans, Nicolas Ruedin remettra son tablier au 31 décembre prochain.

Après avoir vendu son domaine viticole, le Cressiacois se cherchait un avenir professionnel. Il l’a trouvé avec le poste de chargé de mission pour le contrat-formation au sein du service cantonal des formations postobligatoires et de l’orientation.

«Fonction incompatible»

Nicolas Ruedin estime que cette fonction, qu’il occupera dès le début de l’année prochaine, est incompatible avec celle de président de parti. Il restera par contre député au Grand Conseil neuchâtelois.

La succession de Nicolas Ruedin se jouera lors de la prochaine assemblée générale du PLRN, le 4 février prochain. D’ici là, le vice-président Didier Boillat assumera la présidence par intérim.