Cet automne, le vaccin contre la grippe pourra se faire chez les pharmaciens neuchâtelois

L'Ordre neuchâtelois des pharmaciens et l'association Médecins de famille Neuchâtel ont signé une convention pour permettre à ceux qui n'ont pas de médecin de famille de se faire vacciner contre la grippe chez le pharmacien. Objectif: augmenter la couverture de vaccination de la population.
07 août 2015, 15:33
Le nombre de décès suspects après un vaccin contre la grippe produit par le géant pharmaceutique suisse Novartis est monté à 19 en Italie, mais les premières analyses n'ont révélé aucune anomalie, ont annoncé lundi les autorités sanitaires italiennes.

Les Neuchâtelois pourront désormais se faire vacciner à la pharmacie, sans ordonnance. Avec Zurich et Fribourg, Neuchâtel est le premier canton à s'y mettre. L’Etat n’a même pas eu à forcer les professionnels. Le 19 mai, l’Ordre neuchâtelois des pharmaciens (ONP) et l’association Médecins de famille Neuchâtel (MFNE) ont signé une convention entre eux.

Objectif avoué: sortir l’aiguille le plus souvent possible, histoire d’augmenter la couverture de vaccination de la population neuchâteloise. Approchés fin 2013 par les pharmaciens, les médecins de famille ont été "sensibles à l’argument de santé publique, pour autant qu’ils ne se fassent pas "piquer" des patients", résume Dominique Bünzli, coprésident de MFNE.

"On va y aller par étapes. Dans un premier temps, nous vaccinerons uniquement contre la grippe. Les premiers cas se présenteront donc cet automne. Ensuite, nous devrions passer à la rougeole." Actuellement, une quinzaine de pharmaciens est en mesure de présenter son certificat de vaccinateur.

L'article complet est à découvrir dans nos éditions payantes de demain mardi.