Réservé aux abonnés

Cannabis et téléphone portable dans le viseur de la police neuchâteloise

Davantage de conducteurs sous l’emprise du cannabis ont été pincés l’an dernier sur les routes neuchâteloises. La police veut aussi cibler ceux qui utilisent leur téléphone portable au volant.

06 mars 2019, 17:59
En 2018, 8'291 usagers de la route ont été contrôlés à l'éthylotest.

La police neuchâteloise va encore serrer la vis sur le cannabis au volant ou au guidon. Il en ira de même pour le téléphone portable, qui augmente le risque d’accident.

L’an dernier, 678 conducteurs ont été dénoncés pour ivresse au volant. Ceux qui circulaient sous l’influence de stupéfiants ou de médicaments étaient au nombre de 213. Pour les stupéfiants, il s’agit principalement de cannabis, y compris de chanvre légal, qui se retrouve aussi dans le sang.

«Si ...