Réservé aux abonnés

Bryan Balsiger souhaite ouvrir les portes à la relève des cavaliers helvétiques

Derrière les stars et les espoirs du saut, le concept de formation évolue en Suisse. Bryan Balsiger et le chef des sports de la fédération nationale prônent un accès plus facile aux concours régionaux.

14 déc. 2019, 00:01
Bryan Balsiger, ici à Genève, brille au niveau international et s’occupe aussi de former la relève.

S’il figure parmi les plus grandes promesses de l’hippisme suisse, cela n’empêche pas Bryan Balsiger (22 ans) de s’impliquer dans la formation des jeunes. D’abord à travers la nouvelle école d’équitation ouverte avec son frère Ken et Mirco Morelli cette année au Cudret. Puis, avec son père Thomas, responsable des juniors suisses (M18 et M20), au niveau de l’encadrement des jeunes talents régionaux.

«Dans notre canton, nous avons constaté qu’il y avait moins de débutants...