Barre des 5% de chômage atteinte dans le canton de Neuchâtel

08 mai 2009, 12:24

Le coup est rude pour le canton de Neuchâtel. Son taux de chômage atteint désormais la barre des 5%, selon les chiffres du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), publiés ce matin. Il est en hausse de 0,2 points, faisant de Neuchâtel le canton romand le plus touché, après Genève.

Augmentation du chômage aussi dans le Jura, de 0,1 point, à 4,7%. La dégradation du marché de l'emploi concerne tous les autres cantons romands, à l'exception du Valais qui a enregistré un taux de chômage en recul, de 0,1 point à 3,8%.

A Fribourg la hausse est de 0,2 point, à 3,0%. Les cantons de Vaud et Genève ont pour leur part vu leur taux de chômage grimper de 0,1 point de pourcentage, respectivement  à 4,9% et 6,6%.

Dégradation nationale

Le marché du travail se dégrade aussi au niveau national, avec un taux qui est passé, entre mars et avril, de 3,4% à 3,5%. Un tel pic n'avait pas été atteint  depuis trois ans.

Le nombre de demandeurs d'emploi a crû de 1996 à 136 709 personnes, précise le SECO ce matin. A fin avril, 194 726 personnes pointaient au chômage, soit 2734 de plus qu'en mars et 39 832 (+25,7%) de plus qu'au même mois  de l'année précédente.

Le moteur de la conjoncture ne tourne pas, les machines non plus. Selon la statistique la plus récente, en février, 661 entreprises ont eu recours à des mesures de réduction de l'horaire de travail (RHT). Plus de 29 200 salariés ont été mis au chômage partiel, soit 13 125 de plus (+81,6%) que le mois précédent. /ats-réd

VIDEO

Neuchâtel n'avait plus connu un tel taux depuis le mois de janvier 2004. Réaction de Bernard Soguel, conseiller d'Etat en charge de l'économie. /tg